AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  skyblogskyblog  forum officiel sur Michelleforum officiel sur Michelle  Paradiz MichelleParadiz Michelle  

Partagez | 
 

 Secret de Tournage

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 2046
Age : 33
Date d'inscription : 17/02/2006

MessageSujet: Secret de Tournage   Dim 11 Juin - 8:02

Vous voulez en savoir plus sur le film, et bien voici que j'ai trouver sur Allocine :


En compétition à Venise

Land of plenty est présenté en Sélection officielle, en compétition, à la 61e Mostra de Venise, en 2004. En 1982, Wim Wenders décrochait le Lion d'or pour L'Etat des choses.


Un film sur l'après-11 septembre

Sans être un documentaire, Land of plenty prend pour point de départ l'attentat du 11 septembre 2001 et ses conséquences en Amérique. Wim Wenders s'en explique : "Quand les tours se sont effondrées, j'ai murmuré "la vie ne sera plus jamais la même désormais...", sans savoir pourquoi je disais cela. Ca m'a échappé. De fait, ma réflexion, ma vision du monde et mon rôle ici-bas ont changé. Cela a d'ailleurs été le cas pour tout le monde. Il me semblait inévitable que le cinéma, la musique, la peinture, le théâtre et la littérature soient affectés par ces événements. J'ai fait des cauchemars pendant des semaines et des mois après le 11 septembre. Il fallait que je trouve un exutoire et quand j'ai tourné Land of plenty - que j'ai fait avec mes tripes -, je me suis nourri de l'après-11 septembre."


Les intentions du cinéaste

"J'ai voulu faire un film sur l'Amérique d'ajourd'hui et y aborder les thèmes qui me préoccupent, en tant qu'Européen vivant et travaillant aux Etats-Unis -et en tant qu'individu qui n'a jamais caché son affection pour ce pays et pour les idéaux qu'il défendait. Je n'ai pas voulu réaliser un documentaire, même si j'y ai songé à un moment donné. J'ai eu le sentiment que je pourrais davantage évoquer les sujets qui me tenaient à coeur sous forme d'une fiction et ainsi mieux exprimer mes doutes en imaginant deux personnages aux antipodes l'un de l'autre. A partir du moment où je racontais une histoire, je m'interdisais d'asséner un message politique ou religieux. Je n'ai jamais été partisan des polémiques..."


Wenders on the road again


Avec Land of plenty, Wim Wenders revient au road-movie, un genre qui a fait son succès, d'Alice dans les villes, en 1973 et Au fil du temps en 1975 - deux périples à travers l'Allemagne -, à Lisbonne story, voyage dans la capitale portugaise en 1995, en passant par Paris, Texas (Palme d'Or à Cannes en 1984), l'errance de Harry Dean Stanton aux Etats-Unis.


Amis Américains ?


L'auteur de Paris, Texas et The End of Violence (dans lequel apparaissait déjà John Diehl, le héros de Land Of plenty) entretient depuis longtemps un rapport ambivalent avec les Etats-Unis. "Land of plenty n'est en aucun cas un film anti-américain", prend-il soin de préciser."Le film parle du bouleversement affectif, de la souffrance et de la paranoïa qui se sont emparés du pays (...) J'aime toujours autant l'Amérique - j'aime ce que ce pays a symbolisé et ce qu'il symbolise toujours. Mais c'était terrible pour moi, en tant qu'Européen vivant là-bas, de voir toutes ces valeurs dévoyées."


Entre religion et politique


Le cinéaste précise les relations entre les deux protagonistes de Land of Plenty, la jeune Lana, animée par une foi profonde, et son oncle Paul, vétéran de la guerre du Viet-Nam : "Politiquement, un abîme sépare, d'un côté, l'oncle Paul et ses idées de droite, et de l'autre, sa nièce Lana et l'éducation progressiste qu'elle a reçue. Je voulais qu'ils s'affrontent, mais je voulais aussi qu'ils conservent de l'estime l'un pour l'autre. Lana n'essaie pas de convaincre son oncle qu'il a tort. Grâce au mode de vie qu'elle s'est choisi, elle se contente de lui montrer quelles valeurs elle incarne. Et c'est de cette manière qu'elle parvient à ébranler Paul, mieux qu'en lui opposant n'importe quel argument."


En quatrième vitesse

Wim Wenders explique qu'il a rédigé l'histoire de départ en deux semaines, avec l'aide d'un ami, Scott Derrickson. Il a ensuite fait appel à Michael Meredith, un réalisateur dont le premier film, Three days of rain (une transposition de nouvelles de Tchékov dans l'Amérique d'aujourd'hui) l'avait fortement impressionné, pour rédiger le scénario proprement dit - ce qui fut fait en trois semaines. Le film a ensuite été tourné en 16 jours seulement, à raison de 14 à 16 heures de travail par jour, avec très peu de répétitions. Le film a été tourné en caméra DV.


Plenty of music


On retrouve dans Land of plenty la passion de Wim Wenders pour la musique. Celui qui fit redécouvrir la musique cubaine dans Buena Vista Social Club et tourna un film coécrit par Bono, le leader du groupe U2 (The Million Dollar Hotel) a donné à ce film le titre d'une chanson de Leonard Cohen. Land of plenty figure en effet sur l'album Ten new songs (2001). Le chanteur canadien a également permis à Wenders d'utiliser pour son film The letters une chanson de Dear heather, un album qui paraît quelques semaines après la sortie en salles de Land of plenty.


Edsonic Richard

Le rôle de Jimmy est tenu par Richard Edson, figure-culte du cinéma indépendant, vu notamment dans Stranger than Paradise de Jarmusch et les films du Français Raphaël Nadjari. Egalement connu pour avoir été le premier batteur du groupe de rock Sonic Youth, il avait déjà tourné avec Wenders dans Jusqu'au bout du monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewilliams-online.conceptforum.net
jenny

avatar

Nombre de messages : 297
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Secret de Tournage   Jeu 13 Juil - 8:30

je ne me lasse jamais d'en apprendre plus sur ce film... Very Happy merci !

_________________
Mieux vaut la souffrance de la paix que l'agonie d'une guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Secret de Tournage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secrets de tournage
» Le film : le Majordome
» Le Saviez-vous ? (spoilers pour toutes les saisons)
» [Barjavel, René] Le grand secret
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TheWilliams-Online :: les films de michelle :: Land of Plenty-
Sauter vers: